Petite Histoire de l’Aura

Qu’est-ce que l’aura?

 Si le concept d’Aura trouve son origine dans l’Antiquité et que certaines illustrations tibétaines la représentent au XVIII°, ce n’est qu’à la fin du XIX° qu’elle est véritablement décrite par Charles Leadbeater qui était un théosophiste et se présentait comme clairvoyant. Plus tard, Rudolf Steiner (Théosophie, 1904),  affirme que l’”homme complet” est deux fois plus haut et quatre fois plus large que son corps physique . Quant à Walter J. Kilner, auteur de L’Aura humain, 1911,  il prétend  avoir créé des lunettes (les “Lunettes de Kilner”) permettant de la voir.

Le concept d’Aura connaît un regain dans les années 60 puis en 1972, lorsque le psychologue américain Stanley Krippner organise à New-York le premier congrès sur le thème de l’aura humaine et  liste quelques années plus tard 97 cultures lui faisant référence, Future Science.

Après la parution du livre Les Enfants indigo : Enfants du troisième millénaire (1990), de Lee Carroll et Jan Tober, et son adaptation  Indigo par James Twyman, Neale Donald Walsch et Stephen Simon, le concept d’Aura touche un large public et entre même dans le langage courant pour désigner l’atmosphère qui entoure une forte personnalité qui marque son époque d’un rayonnement particulier.

Ainsi l’être humain serait entouré de corps d’essences et de vibrations différentes. Ces enveloppes superposées et colorées pourraient être aperçues par des personnes extra-sensorielles telles que les médiums ou voyants. C’est ce qu’on appelle l’Aura. Certains affirment pouvoir la photographier et apercevoir ses “dommages” mais nombreux restent les sceptiques parmi lesquels les scientifiques qui récusent toutes les preuves apportées.

Robert Todd Carroll, fait partie de ceux qui argumentent que personne n’a jamais pu mesurer une aura  même avec des appareils comme la tomographie à émission de positrons… d’autres déclarent que la plupart des exercices pour percevoir les auras exploitent des phénomènes naturels de perception comme la fatigue de la rétine ou des illusions d’optique et ne correspondent donc  pas à des « pouvoirs psychiques »… Selon un article de l’Agence Science-Presse, la perception des auras est due à un simple phénomène neurologique appelé synesthésie confirmé en 2004 par  le psychologue britannique Jamie Ward. Une récente étude publiée en 2012 établit qu’un guérisseur très connu en Espagne pour interpréter l’aura est en effet  synesthète. La querelle continue donc….

Qu’est ce qu’une lecture d’aura?

Il s’agit d’une prestation proposée par quelques « praticiens-énergéticiens » qui après avoir observé une personne dans sa « dimension vibratoire extra-sensorielle », donnent une interprétation des couleurs perçues dans l’aura et de son contenu informatif. Les troubles les plus fréquents que peuvent occasionner un déplacement du corps éthérique sont : la perte de l’équilibre, l’irritabilité, la sensibilité, les angoisses, l’anxiété, la dépression, le manque de concentration, les pertes de mémoire, une grande fatigue, les maladies de la peau comme le psoriasis, les eczémas et les allergies.

Existe-t-il des appareils pour visualiser l’aura?

La “photographie Kirlian” a beaucoup fait parler d’elle:  en 1939, le russe Semyon Kirlian  a mis au point un dispositif électronique haute fréquence, qui permet au niveau des pieds et des mains de reproduire sur papier photo, l’image d’une spectro-luminescence que  certains interprètent  comme des prises de vue de l’aura et comme support à diagnostic médical ou vibratoire ce qui est réfuté aussi par les scientifiques  qui attribuent ce phénomène à l’effet Corona.

 Il existe actuellement sur le marché, avec les nouvelles technologies,  d’autres  dispositifs photo-électroniques qui permettraient de photographier et de mesurer l’aura afin d’établir un bilan de l’état fonctionnel et vibratoire de la personne.

Quelles pierres sont habituellement utilisées pour modifier ou renforcer l’Aura en énergies positives?

Ambre: Elle équilibre, protège et purifie l’Aura en alignant les corps éthériques.

Améthyste: Purifie, protège, et amplifie l ‘Aura d’ondes positives et incite à la spiritualité divine.

Citrine: véritable purificateur, elle comble les fissures et aligne l’Aura.

Fluorite: elle protège de toute agression, renforce l’Aura, crée un bouclier psychique

Tourmaline: elle protège de toute agression, renforce l’Aura, crée un bouclier psychique

Tourmaline verte: Régule et amplifie l’Aura d’énergies positives, répare les fissures.

Jade: elle protège l’Aura des attaques extérieures, élimine la négativité.

Labradorite: elle maintient l’Aura en énergies positives, incite à la spiritualité.

Cristal de Roche: Purificateur et stabilisateur de l’Aura, il permet aux corps subtils de se régénérer.

Quartz fumé: il élimine le négatif et régénère l’Aura.

Jais: il protège et repousse le négatif.

Sélénite: éloigne de l’Aura les influences psychiques.

Magnétite: elle amplifie l’Aura.

Pierre de sang (Héliotrope, Sang de dragon): véritable purificateur et stabilisateur de l’Aura.

Obsidienne: elle protège en repoussant les énergies négatives.

Ces pierres sont en vente à la Boutique Saint-Gimer sous forme de pierres de poche, pierres percées ou bijoux

                                                                                                                                               Laurence Montmasson

 

Article précédent
Vous avez dit Aromathérapie ?
Article suivant
Bien acheter ses pierres et minéraux…
Menu