BlogDiversPendules

Comment bien choisir son pendule

Pas de commentaire

Que l’on soit débutant ou initié, le choix de son pendule est essentiel car on le portera continuellement sur soi pour l’utiliser dans bien des circonstances. Des relations affectives se nouent assez rapidement au point que s’il venait à casser, on serait désorienté, perturbé… c’est un peu de soi-même, un pendule, alors autant bien le choisir. 

On entend au sujet des pendules tout et son contraire, que « c’est le pendule qui choisit son utilisateur », qu’on a un don de famille » ou  « qu’on a tellement de magnétisme qu’on fait vibrer les pendules à distance » …

Que les choses soient claires, tout le monde avec du travail peut utiliser un pendule et ce n’est pas parce qu’un pendule vous plaît, qu’il vous correspond ou qu’il est adapté à vos besoins. Un pendule n’est pas un objet de collection, c’est un outil et comme tel, il doit être pratique!

Il faut donc prendre un pendule en main et l’essayer. Comme aucune convention n’a été passée avec lui, il est inutile de lui poser des questions précises et d’attendre un oui-non. Contentez-vous de le soupeser car son poids est important et laissez-le agir, vibrer, tourner au dessus de votre main en faisant bien attention de ne pas faire cette expérience au-dessus d’un motif ou de minéraux qui peuvent générer des mouvements parasites…  Il faut que le poids, la forme, la couleur, la matière réagissent en symbiose avec vous. Et là, vous pouvez avoir de grandes surprises car ce n’est pas forcément le pendule qu’au premier abord vous préfériez… Demandez aussi conseil au vendeur car certains pendules sont plus ‘capricieux » ou plus difficiles à manipuler…

Certains enseignants conseillent tel ou tel pendule pour sa forme ou son poids. Il est vrai que les grands classiques tels que le pendule de l’Abbé Mermet ou l’Egyptien conviennent assez facilement à chacun et à toutes les situations. Mais au début, ne  vous focalisez pas sur un poids ou un nom accrocheur, choisissez une forme simple et évitez les pendules de pierre pour privilégier le métal ou le bois. Le prix d’un pendule n’en fait pas la qualité mais l’originalité ce qui est différent. Le pendule étant le prolongement de votre corps, il n’est qu’un outil d’interprétation. En aucun cas, il ne va trouver la réponse tout seul!

 Les différentes familles de pendules

– Les pendules témoins sont utilisés pour les recherches sur plan car ils permettent de se connecter à l’objet de la recherche ils ont la particularité de pouvoir s’ouvrir et de présenter un petit espace (chambre) pour pouvoir loger ce que l’on appelle communément un « témoin »: ce peut être un cheveu, un poil d’animal, un ongle, de l’eau…C’est par exemple le cas du pendule « Mermet », Trouvier, le double goutte, le pendule « Heime »… Notons cependant que le simple fait de tenir le témoin dans la main gauche et de tenir un pendule « classique » dans la main droite aura exactement le même effet.

–  Les pendules à ondes de forme ont la particularité d’avoir des capacités émissives plus importantes que les pendules classiques. Et si à l’inverse il est plus émissif, cela signifie simplement que l’énergie que vous allez naturellement propager au travers du pendule va être amplifiée comme avec les pendules dits égyptiens correctement taillés ou encore comme du  Bâtisseur, de l’Architecte, de Rê…

– Tous les autres sont des pendules « normaux  et sont considérés comme récepteurs même s’ils ne reçoivent pas directement…

 Les matières: Pierre, bois, métal, orgonite, porcelaine, verre…

Les pendules en pierre sont à privilégier dans le cas d’un pendule à onde de forme car il se connecte facilement à son utilisateur. Ils sont très appréciés des thérapeutes qui les trouvent plus parlants que les autres pendules et qui leur permettent de travailler sur les chakras ou d’utiliser les énergies de la pierre pour leurs soins. Mais, comme ils sont souvent rapidement polis ou taillés à la main, ils risquent d’être déséquilibrés tout comme d’ailleurs les pendules en pierre brute. Il faut que la chaîne soit aussi bien centrée afin d’apporter des réponses claires et justes. Certains pendules  sont calibrés et taillés au laser ce qui leur assure une parfaite stabilité mais ils sont plus onéreux…

 – Les pendules en bois: ils sont généralement très bien équilibrés car tournés mais tous les bois ne se valent pas car certains sont trop légers ou peu réactifs.  Mieux vaut privilégier des pendule en bois de rose, en buis qui sont plus lourds, le poids « idéal » se situant entre 15 et 25 grammes pour des pendules d’environ 3 cm de taille.

– Les pendules en métal présentent beaucoup d’avantages, le premier étant leur prix. Comme ils sont faits industriellement, ils sont parfaitement équilibrés de formes variées. De plus, le métal étant naturellement lourd, cela permet d’obtenir des poids très corrects mais il faut éviter d’acheter un pendule dépassant les 40 gr pour un usage courant. Si vous débutez les modèles Luzi, Toupies, Mermet sont proposés en priorité.

– Les pendules en porcelaine, faïence ou verre sont à réserver aux initiés et collectionneurs…

Vous l’aurez compris, il est essentiel d’avoir le choix entre de nombreux pendules et de les tester avant d’en acheter un.

Enfin, n’oubliez pas de le purifier régulièrement surtout s’il est en pierre en le déposant dans une coquille Saint-Jacques ou par fumigation à la Sauge …

 Belle aventure à tous…

© 2020 Lô

 

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

« Les Secrets de Saint-Gimer », le livre!
Symboles et Ondes de forme
Menu