La Puissance de la Sauge sur le corps, l’âme et l’esprit

Il existe de très nombreuses espèces de Sauge: Salvia officinalis, Salvia hispanica, Salvia sclarea, Salvia splendens, Salvia argentea, Salvia divinorum(« Sauge divinatoire », connue sous des noms divers comme Hojas de la pastora ou Yerba de María qui possède des propriétés hallucinogènes et participe encore aux rites chamaniques).

La Sauge blanche ou officinale est un arbuste, pouvant atteindre 50 à 60 cm et originaire du sud de la Californie et du Mexique, qui  produit de petites fleurs blanches en fin d’été. Cette sauge sauvage était utilisée jadis dans les rituels de  protection, de sagesse, de connaissances, de guérison aussi bien par les Druides celtes que par les peuples amérindiens mais pas seulement… 

Au Moyen-âge, il était courant de faire brûler de la sauge  à l’intérieur de la maison ou d’en porter sur soi dans une petite bourse…

Dans certaines régions de France comme en Ardèche, les  bouquets étaient suspendus dans la maison pour protéger  du mauvais œil et durant les fêtes de Noël, pour appeler le renouveau…

De nos jours, la Sauge blanche est principalement utilisée dans les rituels de guérison: la fumée est utilisée pour bénir, purifier  et guérir les personnes ou les objets… Elle est aussi employée comme  herbe aromatique dans des préparations culinaires car son goût puissant se marie aussi bien avec les viandes blanches qu’avec le canard ou  les pommes de terre… Elle s’utilise aussi en naturopathie pour ses propriétés médicinales, notamment sur le système hormonal féminin.

Attention,  certaines espèces sont purement ornementales.La fumigation de purification (encens, smudge…) par la Sauge remplace les énergies lourdes et négatives, par des énergies plus légères et positives et assainit la maison.

Purifier son lieu de vie, c’est purifier sa vie,  soi-même et sa propre histoire ….

Une purification systématique à la sauge blanche ou du désert de préférence, devrait avoir lieu lors de tout emménagement (un lieu garde 2 ans en mémoire ses anciens occupants) et surtout tous les jours dans les locaux de soins (cabinets, chambre de malade…) et régulièrement dans un lieu de vie.

Comment faire chez soi une fumigation ?

– en smudge (feuilles entières)

– en encens (bâton ou cône)

– en mettant simplement les feuilles séchées et écrasées puis embrasées dans une coupelle qui résiste à la chaleur  ou dans un coquillage  qui symbolise l’oreille de la mer et renvoie aux 4 éléments. La coquille d’ormeau qui supporte bien la chaleur,  est très belle avec des trous qui favorisent la ventilation et donc parfaitement adaptée.  La plupart des peuples amérindiens et des civilisations anciennes utilisaient ce type de réceptacle…

– Pour purifier un lieu, on doit commencer du bas vers le haut en  parcourant dans le sens des aiguilles d’une montre les pièces le long des murs et dans les coins. Il est conseillé d’ouvrir une porte ou une fenêtre. Les volutes de fumée  peuvent nous indiquer les points où il y a accumulation d’énergie. On peut ainsi commander à l’énergie de partir et d’installer consciemment les énergies que l’on choisit.  Ensuite, la personne tourne trois fois sur elle-même avec le bâton ou la coupelle de sauge (au genou, au cœur, à la tête). Cela crée une spirale sacrée d’énergie et libère l’ aura… La sauge enlevant toutes les énergies négatives, on peut se sentir fatigué après ce travail.

– Remonter ensuite le taux vibratoire avec du foin d ‘odeur ou du lavandin.

D’autres plantes peuvent être utilisées, seules ou mélangées :

– Le Foin d’odeur (Cheveux de la Terre Mère) est une herbe sacrée qui attire les énergies bénéfiques et dégage un parfum féminin, délicat et agréable. Il est utilisé pour débuter les cérémonies et pour purifier: on hume l’arôme du foin d’odeur pour se purifier, se protéger, calmer les esprits et apporter bénédiction et paix.

– Le Genévrier est utilisé pour se souvenir des rêves et pour purifier les lieux où l’on dort.

– Le Cèdre (Thuya, Arbre de la Paix) présente un équilibre parfait des polarités masculines et féminines. Il est utilisé pour purifier, désinfecter, attirer les énergies bénéfiques et lors des cérémonies et rituels de guérison. Pour promouvoir la paix, dispenser la fumée dans les quatre directions avec une prière

– Romarin : très efficace en prévention des maladies.

– Lavande : tout est utilisable (tiges, fleurs et feuilles),  apaise et purifie

 

– Armoise: C’est une herbe réellement magique, proche de la Sauge, qui permet l’ouverture du troisième œil et favorise les rêves. Autrefois, porter un brin d’armoise était le signe du guérisseur. L’armoise est une plante sacrée pour la déesse Artémis et très “sorcière”… On peut brûler l’armoise, ou en accrocher au-dessus de lui et même en placer sous son oreiller pour faciliter les rêves… Idéal en smudge

 

– Aiguilles de pin: A utiliser quand nous sommes exposés à certaines énergies impures ou pour se protéger magiquement des microbes.

– Combinaisons à bruler:

  • Bourgeons de noisetier, pétales de rose, thym et aiguilles de pin  aiderait  à voir les fées…
  • Benjoin associé au Jasmin et haricot Tonka  accroit l’Amour de soi et des autres…
  • Rhododendron de l’Himalaya et de la plante Cuscute amplifie la clairvoyance et l’intuition
  • Galanga et d’Oeillet accroit la concentration, libère l’esprit, développe la mémorisation, facilite les examens
  • Opoponax, de Myrte et de Romarin permet le lâcher-prise

de nombreux mélanges sont déjà tout prêts à la Boutique Saint-Gimer de Carcassonne…

 Laurence Montmasson-Valverde

Menu